Envie de découvrir la méditation de pleine conscience?

La méditation de pleine conscience vise à apprivoiser et gérer l’anxiété, la maladie ou encore la douleur. Elle est aussi un outil de bien-être qui aide à vivre le moment présent plus intensément.

Martine vous propose cette fois un cycle de 6 séances, au lieu de 4, en janvier et février, par vidéoconférence, mais elle a décidé de ne pas augmenter son tarif.

Vous êtes membre du GESED ? Alors, il ne vous en coûtera encore que 20 euros, le GESED vous offre le reste. 

Intéressé.e ? Manifestez-vous rapidement à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Les places sont limitées !

En savoir plus sur Martine :

Après 26 ans de recherche médicale, Martine Delchambre s’est réorientée professionnellement et a rejoint, depuis plus de 3 ans, une fédération d’associations de patients, toutes concernées par des problématiques de santé. Elle est également bénévole dans une association de patients atteints d’une maladie rare. 

Elle pratique quotidiennement la méditation depuis plusieurs années. En 2020, elle a terminé un master complémentaire à l’ULB pour devenir instructeur de pleine conscience et continue à se spécialiser dans le soutien aux malades chroniques et la gestion de la douleur. Depuis plus de 4 ans, elle guide des méditations pour des connaissances, des collègues de travail ou encore des personnes souffrant de maladies chroniques.

 

En savoir plus sur la méditation de Pleine Conscience :

Voici des éléments de réponse, mais n’hésitez-pas à contacter Martine pour plus d'informations.

Page Facebook : https://www.facebook.com/md.in.presence

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

GSM : 0476/92.66.97

 

Le déroulement des séances :

L’objectif des séances est de faire une pause et de devenir témoin de ce qui se passe en soi. Il n’y a rien à atteindre, rien à réussir … juste être dans le moment présent, dans l’ici et maintenant.  

La pratique de la méditation durera environ 45 minutes et se fera principalement en position assise (ou couchée si c’est plus confortable pour vous). Vous partirez à la rencontre de votre respiration, de votre corps, de ce qui se passe à l’intérieur de vous (émotions, pensées) et aussi à l’extérieur de vous. 

Vous aurez également l’opportunité, en fin de séance, de partager votre ressenti ou de poser des questions.

 

Les bienfaits de la méditation de Pleine Conscience : 

La pleine conscience consiste à ramener son attention sur l'instant présent et à examiner les sensations qui se présentent dans le corps et le mental … comment elles apparaissent, durent plus ou moins longtemps, et comment elles disparaissent. La pleine conscience aide à observer toutes les sensations, sans juger, sans chercher à retenir la sensation agréable ni à rejeter la sensation désagréable. Avec le temps et la pratique, on apprend à se détacher de la sensation, à la vivre différemment. On apprend également à mieux se comprendre, avec beaucoup de bienveillance.

Les bénéfices de la méditation de Pleine Conscience sont multiples et différents d'une personne à l'autre : augmentation du bien-être, réduction du stress, de l’anxiété chronique, de l’insomnie ou encore des douleurs chroniques.

En ce qui concerne la douleur, sa perception est différente selon chacun, mais elle apporte très souvent tensions, angoisse, souffrance. Comment accepter la présence de la douleur, la rencontrer tout en évitant de laisser notre attention se centrer sur elle ? En effet, le mouvement naturel de notre esprit est de nous focaliser sur ce qui nous fait souffrir ; la douleur occupe alors seule tout l’espace de notre conscience, et est souvent accompagnée de souffrance. Lors de la pratique méditative, on s’efforce d’ouvrir l’espace de la conscience à d’autres phénomènes : prêter attention à la respiration, aux parties du corps qui ne souffrent pas, aux sons ; on s’efforce d’observer les pensées que fait naître la souffrance avec le plus de recul possible. L’idée est de la « diluer » dans un contenant plus vaste, fait de l’ensemble de ce que nous ressentons, et pas seulement celui des ressentis douloureux. L’idée est également d’entrer en amitié avec son corps plutôt que de se sentir trahi par celui-ci. Inutile de préciser que cela requiert un certain entraînement… Et quand cet entraînement est régulier, quotidien, les effets deviennent mesurables !

Comme le dit Helena Rosenberg (psychothérapeute, enseignante de méditation de Pleine Conscience, ayant vécu un cancer il y a plus de 20 ans et des récidives)

 « La pleine conscience est une aventure

 Le moment présent, un moment précieux »